OUTIL

Demain, quel climat chez moi ?

Dans son 6e rapport d’évaluation paru cet été, le GIEC annonce que le réchauffement dépassera les +1,5 °C, voire +2 °C, au cours du XXIe siècle, à moins de réductions immédiates, rapides et massives des émissions de gaz à effet de serre. La fréquence et l’intensité des phénomènes extrêmes continueront à augmenter avec le réchauffement, partout en France et sur la planète. Mais savez-vous comment le dérèglement climatique se traduira concrètement, dans votre commune, selon les différents scénarios de réduction de nos émissions ?
Pour le savoir, l’AFP Interactive a crée « Demain, quel climat sur le pas de ma porte ? » Il suffit de saisir son code postal pour le découvrir. Un outil bien conçu, instructif… et glaçant !

-> Plus d’infos  : Demain, quel climat sur le pas de ma porte ?

(21/09/2021)


ANNULATION

« Quelle foire ! » 2021 annulée

En raison de l’obligation de contrôle des passes sanitaires du public, des bénévoles et des intervenant·es, l’équipe de Trièves Transitions Écologie a décidé d’annuler l’édition 2021, qui devait avoir lieu du 17 au 26 septembre 2021 à Mens. « L’exclusion d’une partie du public est contraire à nos valeurs, et cette pratique aurait été particulièrement inadaptée cette année où nous avons mis au centre de nos préoccupations, la transition sociale et la nécessité de n’exclure personne des processus de transition et de l’accès aux savoirs  » font savoir les organisateurs sur le site internet de l’évènement.

(06-09-2021)

 


FORMATION

Comment assurer une (relative) autonomie alimentaire à nos territoires ?

 

Le collectif Citoyen pour l’Autonomie Alimentaire Voironnais – Bièvre – Chartreuse , qui réunit notamment Le Pic Vert, le Réseau Citoyen et le collectif citoyen Valdaine, met en place une formation gratuite, d’une journée, à destination des maires et élus municipaux du bassin grenoblois élargi*, intitulée « Anticiper les nouvelles crises majeures, assurer la sécurité des populations ». Elle sera assurée par Stéphane Linou, formateur et conférencier sur les questions d’autonomie alimentaire.

POURQUOI CETTE FORMATION ?

« Depuis plusieurs décennies, nos territoires ont perdu leur autonomie alimentaire. Nous sommes devenus dépendants d’approvisionnements venus d’autres régions, voire d’autres pays : une très faible part de ce que nous mangeons est produite localement. Que se passerait-il si les rouages se grippent ? Si l’approvisionnement ne se fait plus ? Sur combien de jours de stock pouvons-nous compter ? « , expose le collectif dans un communiqué de presse. Réponses et tentatives de solutions lors de la formation, qui se déroulera en petits groupes, au mois d’octobre, durant le Mois de l’alimentation.

* Grenoble-Alpes-Métropole, Ville de Grenoble, Pays Voironnais, Le Grésivaudan, Trièves, Espace Belledonne, Saint-Marcellin Vercors-Isère Communauté, parcs de Chartreuse et du Vercors

-> Plus d’infos (pour les élus) : collectif-alimentaire-territoire@protonmail.com / 06 52 17 44 21

-> Exposé de Stéphane Linou sur le risque de pénurie alimentaire, en vidéo ici

 

(22-07-2021)


ÉCONOMIE CIRCULAIRE

Coiffeurs, lâchez les cheveux !

 

4 000. C’est le nombre de tonnes de déchets capillaires générées par les salons de coiffure, chaque année, en France. Au lieu de les jeter à la poubelle, comme le font la plupart de ces artisans, la jeune entreprise Capillum (basée à Clermont-Ferrand) propose de les collecter afin de leur donner une seconde vie. La collecte s’opère directement dans les salons de coiffure, par envoi postal ou en points d’apport volontaires (gratuit à 99€HT/an environ, selon les offres).

 

DÉPOLLUTION ET RECHERCHE MÉDICALE

Une fois récoltés, ces cheveux de toutes tailles servent à trois usages majeurs : la recherche médicale (via l’extraction de la kératine, une protéine dont le cheveu est composé à 95%), la dépollution des eaux et des sols (le cheveu étant capable d’absorber naturellement jusqu’à 8 fois son poids en hydrocarbure) ; l’agriculture et le jardin (pour préserver les sols et limiter la consommation d’eau).

700 coiffeurs français au moins offrent déjà une seconde vie à leurs cheveux via Capillum, dont au moins une quinzaine en Isère (tous les donateurs en points d’apport volontaires n’étant pas référencés).
Sur le territoire de Vienne Condrieu Agglomération, leur nombre devrait grimper rapidement, puisque la collectivité vient de signer une convention avec Capillum et La Poste, afin d’accélérer cette collecte sur ce territoire riche de 130 salons de coiffure.

Recycler et réutiliser les cheveux, un beau cheval de bataille, non ?

-> Voir la carte des coiffeurs « recycleurs » ici 

-> Plus d’infos sur le service : contact@capillum.fr – 06 64 93 09 09

(15-07-2021)


SENSIBILISATION

Grési21 Jeunes : de l’énergie à revendre !

1 100 jeunes rencontrés dans une quarantaine de lieux. C’est le beau bilan des 4 services civiques du projet Energie Jeunes, porté par l’association Grési21 (accolée aux Centrales villageoises éponyme), sur l’année scolaire 2020-2021. Ces jeunes volontaires ont dû surfer entre les gouttes du Covid-19 (entre protocoles sanitaires drastiques et confinements à répétition) pour sensibiliser les écoliers, collégiens et lycéens du Grésivaudan à l’absolue nécessité de réaliser des économies d’énergie et à l’urgence de la transition énergétique.

Leur service civique étant terminé, place à une nouvelle équipe pour la saison 2 ! Une cagnotte pour financer la formation, le défraiement et les animations de leurs successeurs est en cours, qui doit atteindre 10 000€ . Pour information, tout don donne droit à une réduction d’impôt de 66 % de son montant…

(08-07-2021)


COOPÉRATIVES

Les grandes « coops » s’associent

« Train, covoiturage, forfait téléphonique… Neuf coopératives, qui proposent une alternative solidaire et écologique aux besoins de consommation, s’associent. Loin de viser l’hégémonie, ces « licoornes » montrent qu’un autre modèle est possible« . L’article passionnant de Reporterre sur ces initiatives qui prennent de l’ampleur est à découvrir ici.

-> Plus d’information sur ces 9 coopératives

(18-05-2021)


COOPÉRATION

Bientôt un tiers-lieu à Sainte-Marie d’Alloix

D’ici quelques mois, les portes du « Hangar », un tiers-lieu d’activités et de convivialité de 500 m2 placé en bordure de la route départementale, sur la commune de Sainte-Marie d’Alloix, dans le Grésivaudan, devraient ouvrir. C’est en tout cas le souhait de la municipalité, qui lance en ce moment un sondage auprès des habitants du canton sur le premier service intégré à ce tiers-lieu, à savoir un espace de travail partagé (ou « coworking »).

A terme, des activités autour du numérique (Fablab, ateliers vidéos, permanences numériques, hackerspace…) et un espace de vie social et de bien-être devraient également voir le jour.

-> Plus d’informations et sondage ici

(20/04/2021)


MONNAIE LOCALE

Le Tissou arrive !

En 2016, deux collectifs de citoyens, du secteur de Crémieu et de Bourgoin-Jallieu, décident la mise en place d’une monnaie locale complémentaire et citoyenne (MLCC) sur leur territoire. Rapidement, ces deux collectifs fusionnent pour devenir L’association les Tisserands du lien, en référence à l’histoire industrielle du Nord-Isère (les tissages, les soyeux).

En 3 ans, la gouvernance a été mise en place, la charte de valeurs est écrite, des centaines de citoyens ont été sensibilisés aux enjeux des MLCC et le nom a été choisi : « Le Tissou ».

Pour concrétiser le lancement de cette monnaie, une campagne de financement participatif est lancée.  57% de l’objectif initial a déjà été collecté. Faites partie de l’aventure en contribuant aux 43% restants !

Partout dans le monde, des monnaies locales complémentaires et citoyennes (MLCC) se développent.

Porteuses de valeurs éthiques, elles donnent du sens à nos achats. Elles font réfléchir sur nos modes de consommation. Elles créent des espaces économiques protégés, préservant, à leur niveau, notre économie de la spéculation financière.

Ces MLCC, complémentaires à l’Euro, valorisent les acteurs impliqués dans l’amélioration de notre cadre de vie, tissent des liens sociaux et maillent nos territoires.

Elles permettent de comprendre le système économique, donnent l’opportunité aux citoyens d’une implication concrète et démocratique. A travers les chartes de valeurs qu’elles adoptent, elles visent à préserver la nature et développer les liens sociaux.

-> Plus d’infos sur la campagne de financement du Tissou ici.

-> Plus d’infos sur les monnaies locales ici

(16/04/2021)

 


ÉNERGIES RENOUVELABLES

Levée de fonds pour NID’énergies

Vous souhaitez placer quelques économies dans un projet local, citoyen et d’énergie renouvelable ? Cela tombe bien : les Centrales Villageoises Nid’Energies (CAPI et Vals de Dauphiné) organisent du 1er mai au 30 septembre une levée de fonds, ouverte à tous les Isérois·es. Objectif ?  Augmenter le capital de cette SAS de 40 000 €, pour réaliser de nouvelles centrales photovoltaïques.

Créée en 2017 par des citoyens bénévoles du Nord-Isère, NID’énergies, installe et exploite des centrales photovoltaïques et œuvre pour les économies d’énergies. 7 centrales photovoltaïques sont déjà en service sur son territoire, et produisent environ 150 MWh/an (soit la consommation annuelle de 60 foyers, hors chauffage).

Une seconde tranche de centrales photovoltaïques, pour environ 400 000 € d’investissement, (soit le double de ce qui est déjà en production), est prévue pour 2021-2022. Pour la financer, NID’énergies va devoir augmenter son capital, la trésorerie engrangée par la vente d’électricité (20 000€ /an) n’étant pas suffisante pour permettre la contractualisation d’un second emprunt. NID’énergies lancera donc dans quelques jours une levée de fonds.

En achetant une part de 100 €, vous pourrez financer la production de 200 kWh annuellement, soit l’équivalent de la consommation d’un réfrigérateur. Et il n’est pas interdit d’en prendre plusieurs 🙂

-> Plus d’infos sur Nid’Energies ici

->Plus d’infos sur les Centrales villageoises iséroises ici

(15/04/2021)


JOIES DE L’INFORMATIQUE

Nous sommes de retour !

Quel plaisir de vous retrouver ! Suite à un incendie, qui a détruit l’un des sites de production de notre hébergeur français OVH début mars, la plateforme Tous en Transition38.org a été indisponible quelques semaines. Nous sommes désormais de retour en ligne et hormis quelques articles, brèves et agenda perdus dans les limbes informatiques, tout à l’air de parfaitement fonctionner.  A nous et surtout à vous de la faire vivre à nouveau !

L’équipe de Tous en Transition

(06-04-2021)


SENSIBILISATION

Des nouvelles d’Energie Jeunes

Porté par les bénévoles de Grési21 Association, le projet Energie Jeunes avance ! Les 4 jeunes en Service civique, qui iront à la rencontre des jeunes du Grésivaudan (prioritairement dans les collèges et lycées) en 2021 pour les sensibiliser à la question environnementale et les inciter à agir, ont été recrutés.

Annaëlle, Héloïse, Maïa et Julien (c’est leurs prénoms) ont même déjà été formés par l’AGEDEN aux techniques d’animation comme aux thématiques de la production d’énergie, de son utilisation et de ses impacts et de la sobriété (voir détails ici).

Ceux-ci sont désormais à la recherche de contacts auprès d’enseignant.e.s, de responsables développement durable, d’éco-délégués ou encore de lieux culturels, afin de s’intégrer au mieux dans leur projet pédagogique ou leur programmation.

->Contact : energie.jeunes@gresi21-association.org  – 07 81 97 55 07

(01/11/2020)


CHALLENGES

Le Touvet lance ces « défis éco-citoyens »

Sensibiliser les habitants du Touvet à l’écologie et leur proposer des actions collectives concrètes pour limiter la pollution et les déchets. Tel est l’objectif de la nouvelle commission écocitoyenne de ce village du Grésivaudan, composée d’élu·e·s et d’habitant·e·s.

Via les réseaux sociaux et le bouche à oreille, un défi citoyen est lancé chaque mois. En septembre, rentrée oblige, le premier défi portait sur la réduction des emballages jetables pour les goûters. Ce mois-ci, il tourne autour des circuits courts alimentaires et des fruits & légumes de saison et bio.

Bons plans et idées de recettes de chacun·e sont à retrouver/déposer sur la page Facebook de la mairie.

-> Pour les découvrir, c’est ici

(15/10/2020)

 

 

 


ECO-GESTES

« Je fais ma transition » : et vous ?

Depuis 2016, Dominique Clerc consigne sur son blog Jefaismatransition un écogeste par jour permettant de réduire son empreinte écologique.

L’Iséroise se lance aujourd’hui un nouveau défi : développer un site collaboratif qui permettra à chacun de partager son expérience des écogestes (trucs et astuces, gestes les plus efficaces, témoignages…).
En répondant à ce court sondage sur la façon dont vous vivez déjà le changement écologique dans votre vie, vous l’aiderez à démarrer son projet collaboratif du bon pied !

-> Pour répondre à ce sondage, c’est ici

(06/10/2020)


 

SENSIBILISATION

Donnez des ailes à « Energie Jeunes »

Porté par les bénévoles de Grési21 Association, le projet Energie Jeunes vise à recruter, former et accompagner 4 jeunes en Service civique, qui iront à la rencontre des jeunes du Grésivaudan de novembre 2020 à mai 2021.

En présentiel dans les établissements scolaires, ou via internet et les réseaux sociaux, leur objectif est de rencontrer 1 000 jeunes pour les pousser à agir et à (se) mobiliser pour la transition énergétique. Leur campagne de financement, qui vise à récolter 9 000€, se termine bientôt (le30 septembre). Et il reste, à ce jour, encore 1 800€ à récolter. Si vous souhaitez soutenir ce beau projet, rendez-vous ici.

(21/09/2020)

Edit du 06/10 : La campagne de financement est finie. Elle a été un succès, puisque 9 800€ ont été collectés.

 


CULTURE

Un spectacle entier… avec moins d’1 kWh !

Consommer moins d’1kWh pour un spectacle mêlant projection, diffusion sonore et musique amplifiée… C’est le pari fou que relève la compagnie Organic Orchestra, avec Oniri 2070, un spectacle coproduit par l’Hexagone de Meylan (38) et qui tourne dans le bassin grenoblois en ce mois de septembre.

Ce voyage poétique, sonore et visuel est en effet totalement autonome en énergie et consomme peu , très peu : l’équivalent d’un seul projecteur dans une salle de spectacle !

L’ensemble du matériel de représentation tient également dans 4 remorques à vélo, afin de pouvoir sillonner les routes sans aucun impact sur l’environnement.
-> Voir les dates de représentation ici
-> Pour consulter (ou remplir) notre agenda, c’est ici

(15/09/2020)


ALIMENTATION

Pour la rentrée, adoptez la Caget !

La nouvelle Coopérative d’achats groupés éthique & territoriale (CAGET) du Nord-Isère, créée à l’initiative du collectif CRI-AC (Collectif Relais d’Information & Actions Citoyennes), prend forme !
Depuis quelques semaines, les habitants de Val de Virieu et des alentours peuvent bénéficier de la vente en ligne de produits issus d’une dizaine de producteurs locaux, à récupérer chaque semaine à la ferme Champs de Layat.

Dans quelques semaines, les habitants de La Tour du Pin, Bourgoin-Jallieu, Nivolas, Villefontaine et La Verpillière, ou encore du secteur Morestel/Crémieu pourront eux aussi bénéficier de ce groupement d’achats citoyen & solidaire de produits éthiques, bios et locaux à prix doux, avec des points de relais près de chez eux.

-> Pour tester ce service (adhésion annuelle obligatoire-20€), c’est ici

-> Pour découvrir tous les projets isérois liés à l’alimentation, c’est ici

 


CONCOURS D’IDÉES

Semaine franco-allemande de la transition énergétique : faites-vous connaître !

Vous (ou vos concitoyens) avez une idée d’action qui pourrait sensibiliser à la transition énergétique ?
Cette idée peut être proposée dans le cadre du concours d’idées de la semaine franco-allemande de la transition énergétique, qui aura lieu partout en France et en Allemagne du 21 au 31 janvier 2021.
Vous avez jusqu’au 18 octobre pour proposer votre idée d’action : voyages d’études, échanges scolaires, tables rondes, visites de lieux emblématiques, projections de film, concerts, ateliers de recyclage… Outre la visibilité offerte, une dotation (entre 600€ et 6 000€ en 2019) est offerte aux lauréats.

Le Fonds citoyen franco-allemand a pour objectif de soutenir les initiatives de la société civile et intensifier les liens entre la France et l’Allemagne dans toute la société.

-> Voir le teaser du concours d’idées ici.
-> Voir des exemples d’actions menées en 2019 ici

(17/06/2020)


CENTRALES VILLAGEOISES

Un million… et des inaugurations

Bien que mouvementées, ces dernières semaines ont été riches pour les Centrales villageoises iséroises. Dans le Grésivaudan, Grési 21 a dépassé en mai le cap symbolique du million de kilowattheures produits par ces 41 centrales photovoltaïques ! Et ce n’est visiblement qu’un début, la récente assemblée générale de la SAS ayant confirmée les fortes ambitions de ce collectif.

Du côté des Collines Iséroises, les premières centrales photovoltaïques commencent à être installées, puis raccordées au réseau. D’ici la fin de l’année, 10 toitures de 9, 36 et 100 kWc devraient être installées, pour une puissance totale de 358 kWc. Inaugurations en vue !

Il se murmure également qu’un projet citoyen de production d’énergie renouvelable serait en gestation dans le nord du département… à suivre.

-> Pour découvrir tous les projets isérois d’énergie renouvelable citoyens, c’est ici

(11/06/2020)


 

ÉNERGIE

Le renouvelable moins cher que le charbon

Dans le monde, plus de la moitié de la production d’énergie renouvelable était moins chère que tout autre carburant fossile en 2019, y compris le moins cher d’entre eux : le charbon. Une opportunité à saisir pour des plans de relance ambitieux.

-> Pour lire l’article de Courrier International, c’est ici

-> Pour découvrir les projets isérois d’énergie renouvelable citoyens, c’est ici

(08/06/2020)


OPINION

« Nous allons dans le mur et la seule solution, c’est d’arrêter »

Coréalisateur du film Demain, qui a déclenché une prise de conscience et la création de plusieurs initiatives locales de transition en Isère, Cyril Dion estime sur France Inter que la crise du coronavirus a permis de toucher du doigt notre impréparation face aux crises climatiques qui arrivent. Selon lui, la diminution des émissions de gaz à effet de serre constatée est celle que nous devrions avoir pour respecter les Accords de Paris.

-> Pour le lire, c’est ici

-> Pour l’écouter, c’est ici

(03/06/2020)

 


RÉFLEXIONS

Et Si… ?

« Et si le monde d’après ne ressemblait pas au monde d’avant ? (…) Et si on profitait de cette situation d’exception pour exiger que les cartes soient rebattues ? »

Alternatiba et 60 intelectuel·les et artistes viennent de publier un livret de textes et de superbes illustrations inédit pour dessiner le monde d’après Covid-19.
Son but ? « Accompagner la concrétisation d’une métamorphose écologique et sociale de nos territoires » .

Parmi les pistes d’actions proposées : je m’engage dans des réseaux d’entraide locaux, je rejoins un atelier vélo participatif, je soutiens les projets locaux de production d’énergie renouvelable… Tiens tiens, ça ne vous rappelle pas quelque chose ? # Tous en Transition !

-> Pour télécharger ce livret (.pdf), cliquez ici

-> Plus d’infos sur ce projet : et-si.alternatiba.eu

(18/05/2020)


 

 

 


-> Enrichissez cette rubrique en nous envoyant l’actualité de vos projets ou des informations intéressantes sur la transition écologique.